Les bandes de filles

Hommes et femmes, sinon en couples, n’ont pas toujours l’occasion de se mélanger et sortent peu ensemble. Le Japon est un pays de bandes de filles débonnaires.. On les voit par deux ou plus, par groupes entiers parfois, copines ou collègues, arpenter les rues et investir les lieux qu’elles apprécient, souvent sans que le moindre mâle ne soit de la troupe. Certaines sont célibataires, d’autres non : ce n’est pas la question en fait. Elles aiment se retrouver entre elles. Elles n’ont pas non plus l’habitude de mélanger les genres. Les amis de mon petit ami ne sont pas forcément les miens pensent les jeunes filles. Elles ne voient aucun problème à laisser sortir leurs amoureux avec leurs accointances pas plus qu’elles ne se sentent obligées de proposer à leur moitié de se joindre à leurs raouts. Une situation qui protège bien des adultères soit dit en passant. Enfin, le Japon n’étant pas un pays où l’on improvise, tout doit être prévu par avance. A aucun moment une fille n’appellerait des amis masculins à l’improviste pour leur dire ‘Eh les gars, ça va ? Rejoignez-moi, je suis avec des copines à tel endroit’. Il n’en reste pas moins que les garçons avisés sauront où aller et pourquoi faire. On leur pardonnera s’ils sont étrangers. Sinon, ils pourraient bien passer pour des troubles fêtes.